Only Gaspard Ulliel


 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 secret de tournage

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jenisis
Admin
avatar

Nombre de messages : 264
Age : 32
Date d'inscription : 22/02/2007

MessageSujet: secret de tournage   Mar 27 Mai - 0:35

Un premier film
La troisième partie du monde est le premier long-métrage d'Eric Forestier. Il avait auparavant réalisé quatre courts.

Un film personnel
La troisième partie du monde, même s'il mélange plusieurs genres (scientifique, romance, fantastique...), est avant tout personnel. Eric Forestier l'explique : "Je vois très bien d'où vient le film, d'où vient Emma. Mais si j'avais seulement mis en images le récit de ma relation avec une jeune femme dévorante, quel intérêt? Le fantastique peut vous permettre d'être littéral tout en avançant masqué. Avec un masque qui ne vous déguise pas, mais qui, au contraire, vous permet de mieux dire la vérité." Une idée empruntée elle aussi aux grands réalisateurs américains : "Hitchcock ou Carpenter (...) se servent du genre pour raconter des choses plus personnelles, voire intimes, de façon souterraine."

Un reliquat hitchcockien?

Le réalisateur Eric Forestier confesse s'être beaucoup inspiré des méthodes de tournage utilisées par Alfred Hitchcock pour son propre film : "Même si Psychose reste un modèle inatteignable, Hitchcock a créé un précédent dans la manipulation du spectateur et le fait de changer brutalement de point de vue. Paradoxalement, ça me décomplexait plutôt d'emprunter des pistes balisées."

L'absurdité du réel
Eric Forestier explique avoir voulu démontrer dans son film comment la réalité de la vie peut parfois s'avérer absurde : "Quand je me promène dans la rue, tout ce que je vois est bizarre. C'est un peu de cette inquiétante étrangeté dont parlait Freud que j'ai essayé de transmettre : c'est souvent du quotidien le plus trivial que naissent les choses les plus décalées (...) On est tout le temps pris au dépourvu par le réel, il est plus fort que nous."

Un compositeur de renom
Pour la musique de La troisième partie du monde, Eric Forestier a fait appel à Jay Jay Johanson. "Je me suis rendu à une exposition d'art contemporain, et il y avait dans une des salles une sonorisation de Jay-Jay (...) C'était très différent de ce qu'il faisait d'habitude, très spatial, parfait pour le film. On a contacté Jay-Jay, il se trouvait qu'il était libre à ce moment-là et que composer une musique de film le tentait assez. Ce qu'il a fait est vraiment remarquable, à la fois très sucré, très enfantin, et complètement brisé, un peu à l'image du film."

Le Matt Damon français
Gaspard Ulliel représnete pour Eric Forestier le Matt Damon français! "Il a pour lui ce mélange d'intensité physique et mentale, ce qui est très rare chez un acteur français. Quand il marche dans l'aéroport, c'est La Mort dans la peau! Je pense que c'est un très grand acteur, il va exploser dans les prochaines années."

Complémentaires et glamour
Le réalisateur s'est réjouit du travail de son couple d'acteurs, qu'il juge très complémentaires. "Lui est vibrionnant, elle est dans une sorte d'irradiation douce et lumineuse. Autant Gaspard est solaire, physique, autant Clémence est davantage dans la réserve, ce qui fait qu'elle épouse les contours du jeu de son partenaire sans jamais lui faire concurrence. Ils ne sont pas au même endroit l'un et l'autre, et pourtant, ils se partagent le cadre de façon harmonieuse. En plus, ils sont très beaux tous les deux. Je tenais beaucoup à cette dimension pop et glamour chez les acteurs du film."

Gaspard Ulliel chorégraphe!
Dans l'une des scènes du film, Gaspard Ulliel et Clémence Poésy dansent au rythme du tube disco "Enola Gay". C'est l'acteur lui-même qui en a signé la chorégraphie! "On n'avait pas vraiment décidé des pas à l'avance, et d'ailleurs, la musique a été choisie cinq minutes avant le tournage.", explique-t-il. "Eric m'a fait écouter deux ou trois morceaux, et j'ai choisi "Enola Gay". C'était assez drôle à tourner, très spontané. Il faut dire que mon costume m'a beaucoup aidé

source Allociné

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://only.gaspard.ulliel.free.fr
 
secret de tournage
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Secrets de tournage
» Décès d’Horst Tappert, l’inoubliable Inspecteur Derrick...
» Le film : le Majordome
» Le Saviez-vous ? (spoilers pour toutes les saisons)
» Secrets de tournage

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Only Gaspard Ulliel :: Filmographie :: Ses films :: La troisième partie du monde-
Sauter vers: